Accueil
accueil inscription forum faq lexique

accès membre






ComparaTEL Easy

Nouveauté exclusive !

télécom mobile
Comparer les offres
Guides des opérateurs
Guide des mobiles
Logos et Sonneries
Forum mobile
internet
Comparatif ADSL
Guides des opérateurs
Forum internet
télécom fixe
Comparer les offres
Guides des opérateurs
Forum fixe
focus
Comparatif 118
Dossiers comparatel
Foire aux questions
Lexique
sondage
 Quel est votre FAI préfèré ?
 Free
 Neuf - Cegetel
 Numericable
 Alice
 Orange


Partenaire : ComparaTEL - test adsl - widget vélib - Astuces Windows
Buzz
Rachat de crédit - ACN - iPhone - Sony Ericsson - Auchan mobile - Cable - Bouygues tel - Kertel - Téléphone Nokia - Coriolis telecom - Téléphone Samsung - Sfr pro - Minitelnet - Forfait bloqué - Adsl - Orange
Remarques / Suggestions
Envoyer à un ami 
DébitelBreizh Mobile
OrangeVirgin mobile
Nrj MobileM6 mobile
SFRNeuf Mobile
Coriolis TelecomUniversal Music Mobile
Tele2 MobileBouygues Telecom
Budget Mobile

UMTS : les prestataires se dévoilent


Publié par : Serge Barbare
19 Février 2001

Dans le cadre du GSM World Congress à Cannes, le président du directoire de Sofrer, Chistophe Corbel, a bien voulu répondre à nos questions sur l’évolution de sa société, spécialisée dans le déploiement de réseaux mobiles, ainsi que sur l’évolution du secteur. Sur son marché, Sofrer possède en France entre « 40 et 45 % de parts de marché pour les trois opérateurs mobiles. »

Le marché de l’UMTS en France se veut prometteur tant pour les opérateurs que pour les prestataires de services. Le rapprochement entre le leader français du déploiement de réseau de radio-télécommunications avec une « tower company » américaine (c’est-à-dire qui déploie et installe des pylônes pour les télécoms), la SpectraSite Transco Communication, illustre cet intérêt pour le marché hexagonal.

Une stratégie différente selon la BLR ou l’UMTS

Pour la boucle locale radio, la compagnie a signé des accords de partenariats avec des sociétés comme Landtel ou Belgacom. Pour l’UMTS, le schéma est sensiblement différent. Le prestataire de service souhaite « construire des sites qui permettront aux opérateurs, aussi bien sur l’UMTS que pour la continuité du 2 G, de venir chez nous. »

Une solution pour réduire le coût de l’UMTS

L’intérêt pour les opérateurs de sous-traiter leur déploiement d’infrastructure est la livraison clé en main d’une solution puisqu’il se décharge du déploiement de l’infrastructure du réseau, de la recherche du site choisi, de la maintenance du réseau... L’intérêt économique n’est pas négligeable non plus puisque l’opérateur n’a pas à s’endetter pour déployer son réseau puisqu’une société de ce type prend en charge financièrement le déploiement.

L’opérateur mobile n’aura plus qu’à payer « un loyer annuel forfaitaire » au prestataire. L’intérêt, selon Chistophe Corbel, est « évident pour les actionnaires de l’opérateur mobile. » Chistophe Corbel explique ainsi que « nous aurons des infrastructures qui serviront à tous les opérateurs, ce qui permettra de rentabiliser nos infrastructures et nos investissements. »

Eviter la multiplication des sites inutiles

Du côté du consommateur final, les avantages sont également importants. Ainsi, on n‘assisterait pas en théorie à la multiplication des sites voisins des opérateurs concurrents puisque les antennes seraient ainsi disposées sur « un site commun ».

Réagissant sur la procédure d’attribution des licences UMTS en France, Chistophe Corbel estime que « rien n’est fait sur l’UMTS… Cela devrait nous amener à avoir au minimum quatre, peut être cinq, opérateurs. On ne restera pas franco-français avec les deux opérateurs actuels. »











© 1997-2019 ComparaTEL - Tous droits réservés Contacter le webmaster
ComparaTEL Illimité | ADSL | Fax par email | Opérateur Téléphonique | Informatique