Accueil
accueil inscription forum faq lexique

accès membre






ComparaTEL Easy

Nouveauté exclusive !

télécom mobile
Comparer les offres
Guides des opérateurs
Guide des mobiles
Logos et Sonneries
Forum mobile
internet
Comparatif ADSL
Guides des opérateurs
Forum internet
télécom fixe
Comparer les offres
Guides des opérateurs
Forum fixe
focus
Comparatif 118
Dossiers comparatel
Foire aux questions
Lexique
sondage
 Quel est votre FAI préfèré ?
 Free
 Neuf - Cegetel
 Numericable
 Alice
 Orange


Partenaire : ComparaTEL - test adsl - widget vélib - Astuces Windows
Buzz
Rachat de crédit - ACN - iPhone - Sony Ericsson - Auchan mobile - Cable - Bouygues tel - Kertel - Téléphone Nokia - Coriolis telecom - Téléphone Samsung - Sfr pro - Minitelnet - Forfait bloqué - Adsl - Orange
Remarques / Suggestions
Envoyer à un ami 
SFRM6 mobile
Coriolis TelecomBudget Mobile
Virgin mobileNrj Mobile
Breizh MobileNeuf Mobile
Universal Music MobileDébitel
OrangeBouygues Telecom
Tele2 Mobile

24 opérateurs télécom veulent lancer un App-store killer: ça va marcher?


Publié par : ComparaTEL
20 Février 2010

Source http://www.lepost.fr

3 milliards de téléchargements en 18 mois.
C'est le chiffre vertigineux du succès de l'App Store, le magasin on-line d'applications pour l'iPhone.

En clair, c'est là que les clients iPhone peuvent choisir parmi les 140.000 applications gratuites et payantes à installer sur leur smartphone. Parmi ces "applis", on trouve à peu près tout... Du plus utile au plus futile : d'un GPS à un jeu-vidéo, de la sonnerie de rappel pour prendre sa pilule au moniteur qui surveille votre sommeil et vous réveille au moment propice.

Et bien qu'Apple ne donne aucun chiffre, le marché des applications représente une vraie manne financière.

D'ailleurs, Apple a tellement bien verrouillé la chose... qu'il est impossible de télécharger des applications par un autre canal. Et surtout, Apple se remplit bien les poches avec le bénéfice des ventes. "Les opérateurs ne touchent pas un centime des applications téléchargées par leurs abonnés possédant un iPhone. Apple conserve 30 % et reverse 70 % aux développeurs", cite La Tribune.

Alors ça énerve !
24 opérateurs télécom ont décidé qu'ils auraient leur part du gâteau, parmi lesquels de grosses pointures comme Orange, Telefonica, Deutsche Telekom, Vodafone. Sont également associés 3 constructeurs de poids: LG, Samsung et Sony Ericsson... détaille CnetFrance.

Ils se sont associés au sein de la Wholesale Applications Community pour lancer leur propre plate-forme d'applications. Un "App-Store killer" en quelque sorte...

Encore faut-il que cela marche...

Difficulté n°1 : Faire face à l'hétérogénéité des techniques
Pour proposer des applications au plus grand nombre, il faut que celles-ci puissent être installées et utilisées depuis tous les réseaux et sur tous les terminaux mobiles. Et ce n'est pas une mince affaire.

"Dans le monde des applications, nous sommes en train de rater ce qui a fait le succès du mobile, un format commun au lieu d'une série d'îles […] c'est pourtant cela qui a fait le succès du GSM (la principale norme mondiale de téléphonie mobile, ndlr)", explique Michael O'Hara, le directeur marketing de l'association mondiale des opérateurs mobiles, cité par Les Echos.

Difficulté n°2 : Attirer des développeurs
Avant de vendre des applications, il faut déjà trouver des gens pour les imaginer et les produire.

Mais lorsque l'on sait que 99% des applications pour mobile ont été vendues sur l'App Store d'Apple (chiffre avancé par Le Figaro.fr), difficile de faire le poids.

D'autant que d'autres ont déjà lancé leurs magasins...

Difficulté n°3 : Concurrencer aussi les autres magasins d'applications
Les autres opérateurs du marché du smartphone ont également développé leurs propres plateformes.

"Google (avec Android Market et ses 16 000 applications), RIM/BlackBerry (App World ), Microsoft (Windows Mobile Marketplace), Nokia (Ovi Store), Palm (App Catalog) ou encore Orange (Applications Store)", liste Sillicon.fr.

Si le but est de se tailler la part du lion sur le marché des applications, il ne faudrait pas oublier qu'à côté du géant Apple existent d'autres magasins. Peut-être confidentiels pour l'instant... mais qui ont déjà quelques adeptes.










© 1997-2018 ComparaTEL - Tous droits réservés Contacter le webmaster
ComparaTEL Illimité | ADSL | Fax par email | Opérateur Téléphonique | Informatique